Ville de Montargis Association Chine Montargis 
  
Rechercher 
Le Monde

Week-end "chinois" à Montargis
LE MONDE | 26.05.05 | 17h28 • Mis à jour le 07.06.05 | 21h37
 

 

Au début du XX e siècle séjournèrent à Montargis, dans le Loiret, de jeunes intellectuels chinois venus « étudier et travailler ». Ils avaient pour nom Zhou Enlai, Li Fuchun, Li Weihan, ou encore Chen Yi. Une fois rentrés dans leur pays, ils allaient lancer la révolution.


C'est à Montargis que ces jeunes gens découvrirent, au contact des syndicats ouvriers, les idées marxistes, comme d'autres futurs leaders de la révolution communiste, Ho Chi Minh ou Pol Pot, qui étudièrent aussi, un peu plus tard, dans la patrie des droits de l'homme.

L'importance de ce séjour dans la formation de ces jeunes révolutionnaires est telle que, dans la mémoire officielle et les livres d'histoire du pays, Montargis apparaît comme un des berceaux de la Chine nouvelle.

A partir de 1912 - le mouvement fut initié par Li Shizeng, un scientifique attiré par l'Occident, ami de Sun Yatsen, président de la jeune République chinoise, qui vint le visiter à Montargis - près de deux mille étudiants, issus des classes moyennes, y compris des jeunes femmes, résidèrent en France, jusqu'en 1927, dont quelque quatre cents à Montargis. Ils furent ensuite les cadres de la révolution chinoise, mais certains devinrent également de grands ingénieurs ou des artistes de renom, comme l'écrivain Ba Jin, qui fut un des derniers à faire le voyage français.

Près de Montargis, à l'usine de Langlée d'Hutchinson, dans l'atelier de fabrication des galoches, un jeune homme, âgé de 16 ans, nommé Teng Hihien - il deviendra fameux sous le nom de Deng Xiaoping - s'attira les foudres patronales.

« Refuse de travailler, ne pas reprendre » , peut-on lire sur la fiche le concernant, datée de 1923, qui a été retrouvée dans les archives de l'usine et communiquée aux historiens chinois. Le futur premier Chinois résida en France de 1920 à 1926.

Un parcours touristique, grâce à une série de panneaux installés à l'entrée des logements ou des collèges qu'ils fréquentèrent, permet aujourd'hui de relire ce passé insolite de Montargis.

Dans le parc Durzy, on peut encore voir le bassin romantique, flanqué d'un cyprès nain, auprès duquel se réunissaient ces jeunes idéalistes, autour de leur leader charismatique, Cai Hesen, et de sa compagne, Xiang Jinyu, dont le programme était de « sauver la Chine et le monde ».

Le 13 août 1920, Cai Hesen posta de Montargis, dit-on, à son ami Mao Zedong - celui-ci ne vint jamais en France - une lettre proposant la création d'une formation politique qui pourrait s'appeler le Parti communiste chinois.

Celui-ci naquit à Shanghaï, le 1er juillet 1921. Cai Hesen, que Mao respectait, disparut dans la tourmente révolutionnaire en 1931. Xiang Jinyu, morte en 1928, fut la première femme à ouvrir une école en Chine. Le collège du Chinchon, où elle étudia à Montargis, était dirigé à l'époque par une institutrice qui fut la mère de l'agronome René Dumont. Ce dernier écrivit plus tard, après plusieurs voyages, des ouvrages sur l'agriculture chinoise. « Beaucoup de Chinois savent que la France, ses idées, notamment celles de la grande révolution française, ont exercé une influence non négligeable sur un nombre important de futurs dirigeants chinois », a déclaré le ministre Liu Zhiming, en inaugurant le 20 janvier ce parcours touristique.

L'objectif de l'association Amitié Chine-Montargis, qui a eu l'initiative du projet, et de l'agglomération de Montargis, qui l'a réalisé, est d'attirer en priorité des touristes chinois. De multiples personnalités de la Chine d'aujourd'hui ont déjà réalisé le « pèlerinage » de Montargis. Les responsables espèrent que les voyagistes programmeront ce « retour aux sources » dans leur itinéraire sur le sol français, entre une visite à Versailles et à Chambord. Deux cent mille touristes chinois ont visité la France en 2004. Un chiffre qui devrait exploser, selon les prévisions.

De notre correspondant régional Régis Guyotat
Article paru dans l'édition du 10.03.05.

 

Amitié Chine Montargis